Accueil Non classé 19 avril : En route pour Sumatra et le kawah Ijen

19 avril : En route pour Sumatra et le kawah Ijen

0
0
156

DSC02441              DSC02447

Nous voilà partis de Bali pour  3 jours avec une voiture et son chauffeur direction l’île de Sumatra , pour admirer le Kawah Ijen et le Bromo

DSC02453         DSC02458

 

 

Après 5h de route et une traversée sympa en férry, nous faisons une halte au pied d’une cascade accessible après 20 minutes de sentier et d’escaliers

DSC02466            DSC02470

Encore 3 heures de route et au bout d’une piste caillouteuse nous arrivons enfin à notre auberge , qui reçut une fois Nicolas Hulot pour un tournage de sa célèbre émission Ushuaia. Un bon repas et dodo au frais sous de douillettes couvertures ,sur des matelas posés à même le sol dans de petites chambres en bois .

4h du matin, on avale quelques biscuits et on repart pour le volcan, le must étant d’assister au lever du soleil au sommet .

Arrivés au parking, petit déjeuner chaud et on nous présente notre guide .

Il nous distribue des masques pour nous protéger des gaz toxiques . On est chanceux, ils viennent de rouvrir le site . Depuis quelques semaines c’était fermé, des émanations toxiques de souffre ont tué plusieurs porteurs.

Il fait nuit, munis de frontales et de masques nous voilà partis , pour plus d’une heure d’ascension.

DSC02496              DSC02502

Toujours aussi extraordinaire ! Nous tenions tous les trois à revenir sur ce site , 8 ans après notre premier grand voyage.

DSC02507                   DSC02524

Le lac à la surface bouillonnante très toxique ,mortelle…

DSC02531                    DSC02535

Partout, de nombreux porteurs transportent jusqu’à 80 kg de soufre sur leurs frêles épaules pour quelques pièces …

Les gaz toxiques abîment leurs poumons et leur espérance de vie dépasse rarement 45 ans mais peu de travail dans la région alors dès 18 ans , les hommes travaillent ici .

Certains apprennent quelques mots d’anglais et s’improvisent guide auprés des touristes pour gagner un peu plus d’argent .

Ils vendent aussi des moulures en souffre en souvenir…

 

DSC02548          DSC02556

Quand le vent tourne, on met nos masques , l’odeur est insupportable et le gaz pique la gorge

 

DSC02557                 DSC02579

A coups de marteaux il casse des blocs de soufre pour répartir sa charge , jusqu’à 80 kg!! Antoine essaye…trop lourd !!

10h : On redescend, notre chauffeur nous attend, on repart pour notre prochaine étape, le Bromo.

DSC02585

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par cormorantautourdumonde
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Bonjour tout le monde !

Bienvenue sur unblog.fr, vous venez de créer un blog avec succès ! Ceci est votre premier …